mardi 7 février 2017

Prochaine Inter-AMAP

A vos calendriers chez tous!
La prochaine réunion Inter-AMAP 49 aura lieu le 5 Avril chez Guy Grilleau, à la Bardoullière; Saint Rémy-la-Varenne, à 20h!


"L’Inter Amap est une entité sans représentation officielle où tous les amapiens peuvent être acteurs, mais sans structures."

jeudi 19 janvier 2017

Inauguration Alpaca



"Bonjour à toi, à vous, à tous !

Nous avons le plaisir de vous inviter à l'inauguration de la brasserie Alpaca, un petit évènement d'hiver organisé en partenariat avec les associations Sans Raison Valable et l'Oreille Tendue.

Alors on vous donne RDV le samedi 28 janvier à partir de 15h à la salle des fêtes de Sceaux d'Anjou.

Au menu : des spectacles, des concerts, un marché d'artisans, des animations, des pizzas et bien sur des dégustations de bières !

Alors à toi l'amateur de bière, à toi le curieux, à toi le fêtard, à toi le copain, à toi l'inconnu, à vous, à nous, Venez nombreux !

Une fois n'est pas coutume : vous avez une bonne raison valable de venir alors à bientôt ! 

--
Sans Raison Valable"

La Guimbertière - 49330 Champigné
sansraisonvalable@gmail.com
06 61 75 77 92 / 06 83 02 20 49

vendredi 6 janvier 2017



Ouest France , Publié le 08/12/2016

"Viens dîner, je cuisine 

des produits bio de l'Amap"

Un produit frais dans l'assiette, un coup de main aux agriculteurs. Les associations pour une agriculture paysanne sont basées sur l'échange. Exemple aux Prés-Bas ce soir.
Les gens d'ici
Fruits, légumes, viande et autres fromages, miel... Un peu plus de dix ans que les Amap, les Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne, se sont ancrées dans le paysage angevin. Permettant aux adhérents de goûter à des produits bio, tout en soutenant les agriculteurs. Le mouvement compte 2 229 associations en France, dont 37 en Maine-et-Loire. Il s'amplifie : une nouvelle Amap est en projet à Blaison-Gohier.
À Cheffes, les Prés-Bas ont six ans d'existence. Un anniversaire qu'elle va fêter en organisant une porte ouverte ce jeudi soir. Une façon à permettre à ceux qui ne sont pas adhérents de découvrir les produits, comme le fonctionnement de l'association. Une soixantaine de personnes, à ce jour, viennent chaque jeudi, acheter les produits de neuf producteurs. « Le pic a été atteint les deuxième et troisième années, note le président Bernard Abraham. Puis le nombre d'adhérents a baissé, avant de se stabiliser depuis plusieurs années. »
Coups de main
Les Amap ne sont pas seulement l'occasion de consommer bio et d'agir équitable. Mais aussi de créer un lien profond avec les agriculteurs. Les Voisins de paniers, à La Membrolle-sur-Longuenée, organisent régulièrement des « coups de main aux producteurs ».
À Sainte-Gemmes-sur-Loire, les Amapiens de Naturamaporte ont aidé l'éleveuse à agrandir l'espace réservé à ses poulettes. Une journée de travail pour les bénévoles, cuisiniers du midi compris.
À Cantenay-Épinard, ils ont construit des cages à lapin pour aider un éleveur à passer au bio. S'ajoutent les régulières visites d'exploitations, l'échange de recettes, les animations, les randonnées.
Tout n'est pourtant pas rose. Le mouvement inter-régional des Amap le déplorait en juin dernier. En relevant : « Une difficulté à mobiliser les citoyens, aussi bien amapiens que paysans, sur les questions agricoles au-delà de leur partenariat Amap. » À Cantenay-Épinard, les producteurs qui fournissent l'Amap des Basses-Vallées ont, pour beaucoup, constaté des baisses de commandes, de « contrats » avec les consom'acteurs.
« Il y a un turnover de l'ordre de 20 % chez les adhérents », remarque Bernard Abraham. Dû aux personnes qui s'engagent, puis abandonnent trouvant les contraintes trop lourdes. « C'est un partenariat avec un agriculteur », continue le président des Prés-Bas. Un partenariat qui exige un engagement sur un an. Même si des contrats d'essai sont possibles.
Des contraintes, peut-être. Mais surtout un esprit de convivialité, de rencontres. Qui ont permis aux consommateurs de Cheffes de persuader Samuel le maraîcher d'ajouter des patates douces à son panier de légumes.
avec nos correspondants locaux.
Ce jeudi, à partir de 18 h 30, opération portes ouvertes à l'Amap des Prés-Bas, à Cheffes. Contact : amapdespresbas@gmail.com, ou Bernard Abraham au 02 41 42 67 50